Skip to main content

windows virus antivirus et economie

Avis de Nicolas George

J'archive ici l'avis de Nicolas George sur cette question, au cas ou Google le rendrait indisponible
> Jerome Lambert a écrit :
> Je ne crois pas.
> Que ferait p.ex. un employé de helpdesk?
> Si on n'a plus  besoin de ses services,
> il est à la porte de sa boite...
> Même chose pour moi: le jours où l'informatique
> sera à portée de tous, je ne pourrai
> plus vivre des mes cours d'initiation à l'informatique. Etc, etc,.
C'est un raisonnement qu'on voit souvent, mais d'un point de vue économique, il est tout à fait faux. Détruire exprès un bien (ou le construire défectueux au départ, ce qui revient au même) pour donner du travail au dépanneur va effectivement améliorer le niveau de vie du dépanneur lui-même,mais diminuer le niveau de vie d'autres  personnes.
À l'échelle globale, ce qui compte, c'est la quantité totale de richesses créées, et le temps total passé à les créer. L'argent, en particulier, n'a de valeur qu'en tant qu'il permet, in fine, de profiter de ces richesses. J'imagine que tu sais bien que si un État décide de faire tourner la planche à billets, il dévalue mécaniquement sa monnaie : les prix montent, et donc les gens ont moins de biens pour la même somme. C'est exactement équivalent à un impôt sur le patrimoine.
Détruire pour réparer, ça ne crée pas de richesses, ça augmente juste le temps passé à les créer. Ce temps passé à réparer aurait pu être passé à créer d'autres richesses, ou à profiter des richesses actuelles si elles sont suffisantes.
Le truc, c'est que casser pour réparer permet de capturer à son propre profit un revenu qui serait allé ailleurs sinon. De même que quand un État fait tourner la planche à billets, s'il appauvrit ses membres, il s'enrichit lui-même. Une entreprise (ou un secteur d'industrie) qui fabrique fragile pour vendre la réparation ensuite capture à son profit des revenus qui aurait pu aller à des secteurs de loisirs par exemple.
En d'autres termes, quand Papa paie 45 EUR pour faire réparer une merde préméditée dans le PC familial, ça fait deux soirées au cinéma en moins pour la famille, et 45 EUR en moins pour l'industrie du cinéma.
Donc individuellement, chaque entreprise, chaque secteur de l'industrie, a intérêt à construire fragile, mais du point de vue global de la société, c'est une perte de richesses et de temps.
Hélas, la structure capitaliste très libérale de notre économie actuelle favorise fortement ce genre de comportements égoïstes.
Évidemment, tout ceci ne s'applique que quand la destruction est volontaire.

Mon avis

Je partage cet avis et j'en rajoute une couche

Comments

Popular posts from this blog

npm run build base-href

Using NPM to specify base-href
When building an Angular application, people usually use "ng" and pass arguments to that invocation.
Typically, when wanting to hard code "base-href" in "index.html", one will issue:

ng build --base-href='https://ngx.rktmb.org/foo'


I used to build my angular apps through Bamboo or Jenkins and they have a "npm" plugin.
I got the habit to build the application with "npm run build" before deploying it.

But the development team once asked me to set the "--base-href='https://ngx.rktmb.org/foo'" parameter.

npm run build --base-href='https://ngx.rktmb.org/foo


did not set the base href in indext.html

After looking for a while, I found https://github.com/angular/angular-cli/issues/13560 where it says:
You need to use −− to pass arguments to npm scripts. This did the job!
The command to issue is then:

npm run build -- --base-href='https://ngx.rktmb.org/foo'

dockerfile multiline to file

Outputing a multiline string from Dockerfile
I motsly use a Dockerfile by sourcing from a base ditribution: CentOS or Debian.
But I also have a local mirror and would like to use it for packages installation.

Espacially on CentOS it is about many lines to write to the /etc/yum.repos.d/CentOS-Base.repo file.

Easiest way: one RUN per line The first method that comes in mind is to issue one RUN per line to write.
Here you are:

RUN echo "[base] " > /etc/yum.repos.d/CentOS-Base.repo RUN echo "name=CentOS-$releasever - Base " >> /etc/yum.repos.d/CentOS-Base.repo RUN echo "baseurl=ftp://packages-infra.mg.rktmb.org/pub/centos/7/base-reposync-7 " >> /etc/yum.repos.d/CentOS-Base.repo RUN echo "gpgcheck=0 " >>…

Project Lead NextGen Project

Jira, change project Lead in a Next-Gent project Atlassian has launched a new feature on Jira Cloud instances: Next-Gent project
Roles, Workflow and settings are not the same as in usual.
When one creates a Next-Gent project, the creator is the "Project Lead", and changin this is not straight:
How-to-change-project-lead-in-a-Next-Gen-ProjectHow-do-i-set-default-assignee-and-workflow-in-next-gen-projects Here is the mergeGet the ID of your project: say 10002Go to https://[account name].atlassian.net/secure/project/EditProject!default.jspa?pid=10002Set the project Lead