Skip to main content

windows virus antivirus et economie

Avis de Nicolas George

J'archive ici l'avis de Nicolas George sur cette question, au cas ou Google le rendrait indisponible
> Jerome Lambert a écrit :
> Je ne crois pas.
> Que ferait p.ex. un employé de helpdesk?
> Si on n'a plus  besoin de ses services,
> il est à la porte de sa boite...
> Même chose pour moi: le jours où l'informatique
> sera à portée de tous, je ne pourrai
> plus vivre des mes cours d'initiation à l'informatique. Etc, etc,.
C'est un raisonnement qu'on voit souvent, mais d'un point de vue économique, il est tout à fait faux. Détruire exprès un bien (ou le construire défectueux au départ, ce qui revient au même) pour donner du travail au dépanneur va effectivement améliorer le niveau de vie du dépanneur lui-même,mais diminuer le niveau de vie d'autres  personnes.
À l'échelle globale, ce qui compte, c'est la quantité totale de richesses créées, et le temps total passé à les créer. L'argent, en particulier, n'a de valeur qu'en tant qu'il permet, in fine, de profiter de ces richesses. J'imagine que tu sais bien que si un État décide de faire tourner la planche à billets, il dévalue mécaniquement sa monnaie : les prix montent, et donc les gens ont moins de biens pour la même somme. C'est exactement équivalent à un impôt sur le patrimoine.
Détruire pour réparer, ça ne crée pas de richesses, ça augmente juste le temps passé à les créer. Ce temps passé à réparer aurait pu être passé à créer d'autres richesses, ou à profiter des richesses actuelles si elles sont suffisantes.
Le truc, c'est que casser pour réparer permet de capturer à son propre profit un revenu qui serait allé ailleurs sinon. De même que quand un État fait tourner la planche à billets, s'il appauvrit ses membres, il s'enrichit lui-même. Une entreprise (ou un secteur d'industrie) qui fabrique fragile pour vendre la réparation ensuite capture à son profit des revenus qui aurait pu aller à des secteurs de loisirs par exemple.
En d'autres termes, quand Papa paie 45 EUR pour faire réparer une merde préméditée dans le PC familial, ça fait deux soirées au cinéma en moins pour la famille, et 45 EUR en moins pour l'industrie du cinéma.
Donc individuellement, chaque entreprise, chaque secteur de l'industrie, a intérêt à construire fragile, mais du point de vue global de la société, c'est une perte de richesses et de temps.
Hélas, la structure capitaliste très libérale de notre économie actuelle favorise fortement ce genre de comportements égoïstes.
Évidemment, tout ceci ne s'applique que quand la destruction est volontaire.

Mon avis

Je partage cet avis et j'en rajoute une couche

Comments

Popular posts from this blog

vmware libz libfontconfig libexpat

Archlinux - Kernel 4.11 - VMWare workstation 12.5.7 With this combination, when I launch "vmware", despite the fact I already "export VMWARE_USE_SHIPPED_LIBS=force", I get those lines:

Unable to load libfontconfig.so.1. /usr/lib/vmware/lib/libz.so.1/libz.so.1: version `ZLIB_1.2.9' not found (required by /usr/lib/libpng16.so.16) Unable to load libfontconfig.so.1 from /usr/lib/vmware/lib/libfontconfig.so.1/libfontconfig.so.1: libexpat.so.0: cannot open shared object file: No such file or directory Unable to load dependencies for /usr/lib/vmware/lib/libvmware-modconfig.so/libvmware-modconfig.so
In order to workaround, I decided to get the things to the maximum: Add all shipped libraries in the LD_LIBRARY_PATH.

So I created my custom launcher of "vmware" and this is the content:

#!/bin/bash
export VMWARE_USE_SHIPPED_LIBS=force
LD_LIBRARY_PATH=""
LD_LIBRARY_PATH=$( find /usr/lib/vmware/lib/ -maxdepth 1 -mindepth 1 -type d | awk 'BEGIN{p=&quo…

vmware net_device trans_start

VMWare Workstation 12 and Kernel 4.7 When recompiling vmware kernel modules on a kernel 4.7, I get this error:

/tmp/modconfig-xrrZGZ/vmnet-only/netif.c:468:7: error: ‘struct net_device’ has no member named ‘trans_start’; did you mean ‘mem_start’?     dev->trans_start = jiffies;
This seems to be an already encountered problem: http://rglinuxtech.com/?p=1746http://ferenc.homelinux.com/?p=356 I choosed to replace the line, instead of deleting it.

- dev->trans_start = jiffies; + netif_trans_update(dev); I also noted that I had to re-tar the modified sources instead of leaving them untared, because the compilation process only takes the archives. 
On precedent editions of these files, I just left the modified folders "vmnet-only/" and "vmmon-only/" expanded without the need to re-tar them.


Jira workflow for new projects

Associated workflow creation I'm a Jira Cloud user and begining from some version 6, I noticed that when I create a project, it automatically creates a Workflow and Issue Scheme that is prepended by the project key and which is a copy of the default scheme.
I always had to make a cleanup after creating a project. Default workflow for new projects I also miss a feature that would allow me to make a custom workflow (and globally custom project setting) the default for new projects I create.
Solution: Create with shared configuration While searching, I noticed that with Jira Cloud which is version 7.1.0 at the time I write, there is a link at the bottom of the "Create project" wizard:
"Create with shared configuration" will allow me to select the project I want the new one to share configuration with.

The new created project will use the same configuration as the project I selectThere will be no creation of Workflow and Issue Scheme that I need to cleanup

This fea…